Aide à la navigation :

Contenu de cette page :

20ème siècle : ses deux guerres mondiales

Hommage aux Poilus

Le dernier combattant français de la Première Guerre mondiale : Lazare Ponticelli[Infobulle : lazare-ponticelli ], né en Italie en 1897 est décédé en 2008 à 110 ans. Il a connu 3 siècles et a sans cesse affirmé que « la guerre c’est l’horreur » !

Chaque 11 novembre, le Président de la République rend hommage au nom des Français à tous les soldats morts pour la France, en ravivant la flamme de la tombe du soldat inconnu qui repose sous l’Arc de Triomphe. Tué dans la terrible bataille de Verdun, le corps de ce soldat sans nom symbolise tous les soldats morts sur le champ d’honneur de la Grande Guerre qui, comme lui, n’ont pu être identifiés. «Ici repose un soldat français mort pour la patrie 1914-1918».

Depuis 1923, la flamme du souvenir ne s’est jamais éteinte. Elle est ravivée tous les soirs à 18h30 précises par les membres du Comité de la Flamme rappelant le sacrifice des soldats.

Monument aux morts - Photo : G. BrameDe même dans toutes les communes de France, en souvenir de l’armistice du 11 novembre signant la fin de la Guerre 1914-18, une gerbe de fleurs est déposée au Monument aux morts qui, par exemple, à Chauvigny, dans la Vienne, porte le nom de « monument du souvenir et de la paix ».

Lors de la Première Guerre mondiale, les coquelicots fleuris en abondance évoquaient le bain de sang de cette terrible guerre. C’est pourquoi les Britanniques rendent hommage aux soldats morts au champ d’honneur par des « poppies » - Poppy day (jour du coquelicot) - tandis que les Français préfèrent le bleuet comme fleur symbole. Le bleuet rappelle la couleur bleu horizon de l’uniforme des poilus, surnom donné au soldat de la Grande Guerre.

La Seconde guerre mondiale

Panneau Place Jean Moulin - Photo : G. BrameEn septembre 1939, la France est en guerre contre l'Allemagne et l'Hexagone sera très vite envahi. En juillet 1940, le Maréchal Pétain prend le pouvoir et va collaborer avec le régime de l'Allemagne nazie, c'est le Gouvernement de Vichy. Pendant cette période de guerre, des privations de nourriture et des rationnements de combustibles sont imposés aux Français mais le marché noir se développe et la Résistance s'organise.

Le 18 juin 1940, des studios de la BBC à Londres, le Général de Gaulle lance un appel. Il demande aide aux Français résidant à l'étranger et aux Alliés pour libérer la France et l'Europe. De leur côté, Winston Churchill depuis la Grande-Bretagne et le Général Eisenhover aux Etats-Unis préparent secrètement le débarquement de leurs troupes avec l'aide des réseaux de la Résistance pour libérer la France et l'Europe.

D-Day - Le Jour J

"Sur le sable et la neige, j'écris ton nom, Liberté", Paul Eluard

Drapeaux américain, canadien, britannique, normand et français pour les cérémonies du Débarquement - Photo : G. BrameLe 6 juin 1944, une page de l'Histoire mondiale s'écrit sur les plages normandes. Renée Roth-Hano témoigne de ses souvenirs d'« enfant juive cachée ».

Les Alliés seront "le fleuve de liberté" tant attendus, les libérateurs arriveront à Paris le 25 août 1944. L'Europe ne doit jamais oublier les soldats venus de différents pays du monde pour la délivrer du pouvoir totalitaire d'Hitler. La fin de la seconde guerre mondiale ne sera signée que le 8 mai 1945 par la capitulation des nazis allemands.

La Paix a son Mémorial à Caen. Ce lieu de mémoire de la seconde guerre mondiale rend un émouvant hommage à ceux qui ont tout donné pour bâtir la paix. On ne peut en oublier le numéro de téléphone : 02 31 06 06 44 (6 juin 1944).

Tommy

Les Français appelaient les soldats britanniques "Tommy" parce Tom est un prénom courant en anglais. Les Américains étaient surnommés "Sammy", en pensant à Uncle SAM.

Tombe de Brian Cornwall, soldat britannique - Photo : G. BrameA Brian, notre "Tommy"

Pour notre joie de vivre

Combien de soldats sont morts ?

Héroïque et sublime Brian fut chez nous la seule victime

Près de son corps glorieux

Dans sa poitrine ouverte

J'ai vu de mes yeux,

Raidi, son coeur inerte.

Gaston Tremblot - 06 juin 1994

Brian Cornwall a été tué le 19 août 1944, à l'âge de 18 ans.  Il repose à Moulins-sur-Orne en Normandie.

Ralph D. Day, abattu dans son avion le 5 juillet 1944, avait 21 ans.

Infobulle : lazare-ponticelliidp274672

Lazare Ponticelli, le dernier "poilu" de la guerre 1914-1918, est décédé le 12 mars 2008 à l'âge de 110 ans. Ce dernier survivant de la Guerre 14-18, d'origine italienne et naturalisé Français en 1939, a accepté des obsèques nationales aux Invalides, "au nom de tous ceux qui sont morts, hommes et femmes" pendant la première Guerre mondiale.

 
 

Pied de page :

Plan du site | | webdesign by eZoulou